Et rien n'a changé pourtant, à en juger par ce que l'on entend et voit actuellement..

Nombre total de pages vues

mercredi 24 octobre 2012

Enfin, presque 70 ans après, un monument à la mémoire des sintis exterminés dans les camps nazis.. Et une parenthèse sur les enlèvement d'enfants yéniches en Suisse jusqu'en 1973 !!

Quelques personnages de la cérémonie d'inauguration

Romani Rose, à droite de Merkel, Reinhard Florian à sa gauche, Zoni Weisz (lien), dernier rang à droite.
Dani Karavan, l'artiste israélien qui a réalisé le monument est à gauche au premier rang




Zoni Weisz


Rescapé néerlandais dont presque toute la famille a péri dans les camps (voir lien précédent) il avait fustigé au Bundestag l'an dernier les pays comme la France, l'Italie, la Roumanie etc.. en raison de la façon indigne dont ils traitent les roms (lien), de la montée du racisme... "Il y a des lieux publics où est inscrit "interdit aux roms"" dit-il (voir lien). Il a été invité à prendre la parole.. et il a réitéré (à juste titre), ainsi que Merkel qui en a remis une -légère- couche.. sur les autres pays, évidemment, dont la France, suivez mon regard, discret mais non moins évident. Normal. Droite et gauche confondues dans un sac en Seine (lien avec un-de-gauche, Manuel Valls, qui.. a de bien vilaine habitudes, si le "Canard" dit vrai et il dit toujours vrai hélas..)







Reinhard Florian, 90 ans, rescapé, auteur
Le monument
Un Monument enfin pour les roms, manouches, sintis et yéniches (lien) génocidés en Allemagne dans les camps nazis, 500 000 "environ".. presque 70 ans après !! (lien, intervention de Zoni Weisz sans langue de bois !) 


D'une biographie bouleversante (lien)
Romani Rose, un des initiateurs (lien)

Oswald Marshall, une idée originale
 




Oswald Marshall, l'éducation par la boxe.
Oswald Marshall (lien), vice champion de boxe (73) relie sport et éducation: "Sans éducation, sans instruction, pas de travail, pas d'avenir." Le sport -dit-il- peut réduire les barrières sociales et promouvoir les défavorisés "pas seulement nous, les enfants sinti, mais tous, par des cours supplémentaires et en ouvrant les comportements aux autres cultures". "Il est important d'offrir aux jeunes des valeurs telles que la confiance en eux, la discipline, le travail d'équipe, l'équité, le respect et le dialogue". 


-----------------------

Robert Hubert
 UNE PARENTHÈSE SUR LES ENLÈVEMENTS D'ENFANTS YENICHES EN SUISSE

Et en cherchant Reinardt Florian, je suis tombée par hasard d'abord sur ce blog EFFARANT  (lien) : "entre 1926 et 1973, en Suisse, 800 enfants yéniches furent enlevés à leur famille sous prétexte de les "civiliser", par le biais d'une soi disant œuvre caritative dite "Pour les enfants de la grand route" dirigée par un certain sinistre docteur Siegfried. Robert Hubert (lien) (association "Ragdenossenschaft") -que j'avais confondu avec Reinardt Florian- tente de faire reconnaître par la Suisse et dédommager ceux qui ont été victimes de ces atrocités -en 1973!- presque 30 ans après la défaite du nazisme! On comprend mieux ainsi les réticences des roms vis à vis des institutions et même de l'école...

.. ainsi que sur un commentaire relativement anti-rom d'un article que je cite par souci d'objectivité (lien) les accusant implicitement d'antisémitisme.


1 commentaire:

  1. lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news
    En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du village. A l'époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l'Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société française. Sur les
    quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un seul aujourd'hui se décide à parler.

    35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.


    Sur radio-alpes.net - Audio -France-Algérie : Le combat de ma vie (2012-03-26 17:55:13) - Ecoutez: Hocine Louanchi joint au téléphone...émotions et voile de censure levé ! Les Accords d'Evian n'effacent pas le passé, mais l'avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi) Interview du 26 mars 2012 sur radio-alpes.net

    RépondreSupprimer

Cliquer sur l'image pour la liste des articles